La RX-8 au quotidien

En 2011 a commencé pour nous la recherche d’une nouvelle voiture. En somme, on n’avait que la Renault 5 familiale qui suffit pour aller faire un tour dans Paris, mais qui se fait doubler par le moindre camion sur autoroute, il fallait donc que ça change.

Les critères étaient spécifiques: 4 vraies places, sportive, pas commune (sans être moche, je voulais pas un Aztec non plus hein !). Parmi les candidates (Renault Mégane RS, Audi S3, etc) la RX-8 était la seule à cocher toutes les cases. Après un essai concluant, la belle était à nous.

DSC08086
Galaxy Grey – Crédit Photo : Piston Rotatif

On l’a achetée avec 75.000KM sur le compteur, des pneus à 1/2 de vie, et des révisions régulières. C’est une première génération de 2007 en Galaxy Grey, intérieur noir (on en voulait une noire avec l’intérieur bi-ton rouge/noir au début). Aucun problème n’avait été déclaré sur le véhicule, et je dois dire que depuis, en dehors du vase d’expansion (problème connu), rien n’a lâché, et on va passer les 103.000KM sous peu !

On fait des voyages réguliers avec. Des aller-retours en Normandie, des roadtrips au travers de la France ou de l’Europe, y compris un passage de l’autre côté de la Manche, tout y est passé, sans aucun problème. Je fais aussi un peu de Paris avec (quand elle ne roule pas beaucoup, le dimanche matin ça permet de la décrasser un poil en seconde), et aussi quelques sorties circuit.

DSC08094
Oui, elle est un peu sale – Crédit Photo : Piston Rotatif

Entre-temps notre petit monstre est né, et ces derniers temps elle n’aime pas trop voyager avec. La cause principale, les fenêtres à l’arrière sont assez petite et elle n’y voit rien vu qu’elle est assis assez bas (dans un Recaro Young Sport qui rentre parfaitement).

Parmi nos longs voyages, on a même fait deux semaines France-Allemagne-Belgique, et tout rentre dans la voiture (poussette comprise), elle est donc parfaitement utilisable en famille.

DSC08097
Une des plus belles couleurs disponibles – Crédit Photo : Piston Rotatif

En utilisation courante, c’est vrai qu’elle consomme pas mal d’essence, et je préfère y coller du SP98, même si ce n’est pas indispensable. Je ne fais pas de prémix vu que j’ai gardé le catalyseur (au passage, elle est encore 100% stock). La légende de la surconsommation d’huile est exagérée. Il faut vérifier l’huile régulièrement, et en rajouter quand c’est nécessaire.

Je fais faire une révision par an, la prochaine est pour dans 10 jours. Pour le moment, pas d’embrayage à refaire (et au feeling, y a rien à reprocher), il y aura un module de rétention du pot à refaire, probablement les plaquettes de frein. Il y a deux ans, on m’avait dit que les disques avant devraient sûrement être changés, mais ça n’a pas été nécessaire au final.

J’ai changé les pneus l’année dernière. Ils ont tenus 25.000KM, et ont été fini à Spa Francorchamps. C’était des Conti ContactSport3. J’ai mis des Michelin Pilot Super Sport à la place, et j’ai pu les tester à Spa pour le Spa Classic peu après les avoir montés, la différence était flagrante. J’ai ensuite pu en profiter à Folembray en Novembre aussi, ça tient super bien. Dans 6 semaines ça sera de nouveau Spa, on verra comment ils tiendront, un an après.

DSC08107
L’arrière est très facile à reconnaître – Crédit Photo : Piston Rotatif

En parlant de circuit, comme mentionné plus haut, je n’ai fait aucune modification sur la voiture. Et malgré ça, elle tient super bien le pavé. A Spa, il faut laisser reposer les freins après 4-5 tours. La cause est très probablement le liquide de frein, qui n’est pas à la hauteur. Les plaquettes et disques (ventilés au 4 coins) sont vraiment bons, mais j’envisage de mettre autre chose au moins devant. A Folembray, il était possible de faire à peine plus de tours à cause de la fréquence des freinages, le système est sollicité plus souvent qu’à Spa, mais là aussi, cette voiture est un régal. Je laisse toutes les assistances, je suis loin d’être un pro, mais on prend son pied. A Spa on se fait doubler par presque tout le monde (vu les participants, c’est pas étonnant), mais le plaisir reste intense (et j’en ai déjà parlé ici).

Pour conclure, il faut dire que c’est une voiture plus pratique qu’il n’y parait, qu’elle est assez unique, a une bonne patate (en 231hp). Elle est assez abordable à l’achat (surtout aujourd’hui, il y en a un paquet à vendre), et abordable en entretien et assurance.

A noter que la communauté autour est très chouette, et les sorties sont nombreuses mais j’en parlerai une autre fois, y a de quoi raconter !

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s