Les Grandes Heures Automobiles 2017

Les vacances sont finies, du coup, hop les événements autos reprennent ! Et cette année j’avais prévu de me rendre à Monthléry deux fois, une fois pour le Youngtimers Festival, et une fois pour les Grandes Heures Automobiles.

DSC03979

Alors, pour la petite histoire ça a failli capoter. De base on avait prévu la sortie de fin d’été avec le club, un peu comme celle de l’an dernier, dans la Brenne cette fois. Mais on a eu plein de problèmes et finalement personne n’avait le temps. Du coup, l’opération annulée, je suis retourné vers mon idée initiale qui était de me rendre sur l’anneau au sud de Paris.

DSC03977

N’ayant personne pour m’accompagner cette fois encore, je m’y suis rendu seul. Heureusement la RX-8 avait été réparée (nouvelle sonde lambda, nouveau cata, nouveau thermostat). Premier constat, le samedi matin vers 9h y a pas grand-monde à Paris, mais dès qu’on arrive au premier rond point après la N20, c’est le bouchon total pour monter vers l’anneau. En plus c’est en monté, la voiture a grandement apprécié le patinage constant infligé à l’embrayage vu l’angle et la vitesse à laquelle on allait. Ca je m’en souviendrai pour la prochaine fois et j’arriverai BIEN PLUS TÔT.

DSC04079

Ensuite vient le deuxième problème, le parking public. Il est situé à l’ouest de l’anneau, et va très, mais alors TRES loin. Là encore vu l’heure, il a fallu aller jusqu’au bout de l’allée disponible, ce qui donnait environ 20 minutes de marche pour revenir jusqu’à l’entrée de l’anneau (non, je déconne pas). Pas super, mais il y avait compensation tout de même.

DSC04112

Car en effet, à ce genre d’événement, on fait bien de ne pas ignorer les parkings qui souvent regorgent de curiosités. J’ai pu voir la RX-8 d’un membre de la FRF (que je n’ai pas pu croiser sur place, même si on savait tous les deux qu’on était là, merci Facebook), mais aussi une Fiat Cinquecento de rallye, ainsi qu’une Suzuki Cappuccino décidément préparée.

DSC04059

Sur place, rien à dire, on aurait dit un mini-LeMans Classic. Y avait tout ce qu’il fallait pour être content. Un parking « officiel » qui contenait encore plus de véhicules magnifiques, les voitures qui iraient sur circuit, et j’en passe. Et niveau monde ça allait, on était plus proche d’un Spa Classic.

DSC04232

Mais la différence réside dans les activités sur circuit. On est plus proche d’un show (certains le comparent à Goodwood), avec du drift, des voitures de rallye, Sebastien Loeb en 208 Pike’s Peak, etc. On n’a pas de compétition comme dans les événements pré-cités, ce qui m’a un peu manqué, mais en même temps il faut savoir différencier les événements pour justifier leur coexistence.

DSC04124

Mais tout ça a donné un paquet de belles voitures sur piste, avec des 205 T16, des R5 Turbo Rallye, etc. Bref, un bonheur pour les oreilles et les yeux !

DSC04246-2

Par manque de temps, et un peu par manque de motivation, je ne suis pas resté très longtemps. J’avais pas tout vu, mais j’étais seul, et je me traînait la fin d’un rhume, combiné à un nerf sciatique encore douloureux. Il faut dire que l’unique tribune est minuscule, sinon il n’y a aucune possibilité de s’asseoir, ailleurs que sur les rebords du circuit (là où beaucoup prennent des photos).

DSC04148

Est-ce que ça vaut le coup ? Oui, mais à condition de rester jusqu’à la fin le samedi, parce que le circuit de nuit doit être super impressionnant (même si j’ai vu qu’il n’y avait aucun éclairage sur le parking…). Donc l’an prochain je me le colle déjà dans mon agenda, mais cette fois j’espère qu’on pourra organiser quelque chose avec le club RRC. Pourquoi ? D’une part, y a de quoi faire, mais surtout, le rotatif n’est pas du tout représenté, ce qui en ce moment est très courant dans tous les événements de ce genre, ce qui est bien dommage, vu la rareté de la motorisation et les questions qu’elle suscite du public en général.

DSC04056

Pour résumer, les quelques points à problèmes ne sont pas spécifiques à cet événement, car les « Classic » ont aussi les mêmes problèmes, mais les circuits ont de plus grandes tribunes, il est donc assez facile de trouver de quoi s’asseoir un peu à l’ombre. Mais je sais que les organisateurs sont à l’écoute des critiques productives, et nous verrons bien ce que ça donnera l’an prochain.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s